• Christine Deschênes

COVID-19 et transformation énergétique planétaire

La pandémie mondiale reliée à la COVID-19 confirme ce que plusieurs travailleurs de lumière annoncent depuis des mois, voire des années : une période de transformation intense pour l’être humain. Nous entrons dans une phase d’expansion de la conscience sans précédent. L’arrivée de la planète terre dans la cinquième dimension perturbe les systèmes et les fonctionnements existants à différents niveaux. Pour plusieurs, cela se reflétera par une perte de repères déstabilisante, mais pour ceux et celles qui arrivent à voir au-delà de la peur collective ressentie : il s’agira d’une transformation pouvant aussi être douce et enveloppante.


Dans la cinquième dimension, tout est plus léger que ce à quoi la dimension précédente nous a habitués. En d’autres mots, cela signifie que la vibration terrestre s’élève, donc qu’elle devient plus haute et plus forte. Chaque Être humain doit s’acclimater à ce changement qui s’est fait rapidement dans les dernières années, plus particulièrement depuis décembre 2012. Il s’agit d’un processus inévitable de transformation pour permettre l’évolution de la race humaine.


À la naissance, chaque personne naît avec un taux vibratoire qui lui est propre et ajusté à la vibration terrestre du moment de sa venue au monde. Tout au cours de son évolution sur terre, l’humain doit adapter ce taux vibratoire jour après jour de façon à ne pas ressentir un trop grand décalage avec celui de notre planète qui lui se modifie constamment. Certains Être humain vont vibrer en deçà du taux terrestre, alors que d’autres, plus proches de leur essence (source de lumière), vont vibrer au-delà. Plus votre vibration s’élève, plus vous libérez le bagage émotionnel emmagasiné en vous et plus vous vous délestez de vos « patterns » nuisibles.





Tous les habitants présents sur la terre en ce moment ont accepté cette mission d’élévation vibratoire collective avant même leur venue au monde. Malheureusement, ceux pour qui le décalage devient trop grand doivent nous quitter. La COVID-19 fait mondialement des victimes chaque jour depuis des mois et facilite ces départs nécessaires (mais non pas moins triste) de gens souvent plus âgés pour qui le décalage est devenu trop grand. Un mal nécessaire pour l’accomplissement de cette phase transformatrice sans précédent. Vous remarquerez que ce virus est inoffensif ou presque pour les plus jeunes d’entre nous, plus particulièrement pour les enfants, ainsi que pour les gens en bonne santé. Les poupons, qui habituellement peuvent être une clientèle fragilisée aux maladies, ne sont pas les victimes du coronavirus. Cela s’explique par le fait que la presque totalité des jeunes générations a déjà un taux vibratoire ajusté à notre époque et à la transition vers la cinquième dimension depuis leur naissance. La structure de leur ADN est différente et comporte plus de branches que la nôtre dès leur venue au monde. Ils ont accès beaucoup plus facilement à la clair-conscience en raison de la présence proéminente de leurs extra-sens, soit : le clair-ressenti, la clairvoyance, la clair-audience et la clair-connaissance. La COVID-19, même s’ils la contractent, ne les amènera pas (sauf exception) à se battre pour leur vie. Pour les bébés à naître : la peur collective et le stress vécu par leurs parents en cette pandémie sans précédent seront atténués par le soulèvement collectif d’une nouvelle conscience élargie.

Chaque âme a choisi le moment de son incarnation ainsi que les défis y étant rattachés. Soyez assurés que les âmes à venir prochainement trouveront leur chemin enrichissant et nourrissant peu importe ce qui les attend pendant et les attendra pour donner suite à cette crise mondiale. Malgré tous les aspects négatifs de cette période charnière, n’oublions pas qu’une renaissance lumineuse de notre monde est sur le point de se produire. Nous entrons dans une nouvelle dimension. Les enfants qui en sont à leurs premiers jours ou premières semaines de vie, ainsi que ceux qui naîtront prochainement, ont choisi de venir travailler avec nous en ce sens et d’être témoin de cette transformation de la race humaine. Ils sont venus vibrer sur cette terre avec nous solidairement et être les témoins privilégiés du début de cette nouvelle ère.


Soyons à la hauteur du changement amorcé : accueillons ces enfants lumières à bras ouvert et en conscience de ce qui se trame de beau malgré les drames que plusieurs d’entre-nous vivent actuellement en lien avec la COVID-19. Gardons en tête que la mort est une renaissance ; le début d’un nouveau chemin de lumière qui débute lorsque notre âme retourne à sa source. Ne laissons pas le chagrin causé par la perte d’êtres chers et la peur collective omniprésente nous le faire oublier. Célébrer la mort : c’est aussi célébrer la vie et le cycle des naissances, peu importe qu’elles soient dans ce monde ou dans l’autre. Il ne s’agit que d’un passage, ne l’oublions pas. Réjouissons-nous de l’arrivée de cette dimension extraordinaire. Ne laissons pas la COVID-19 nous éloigner de notre mission de lumière. Gardons notre attention sur les changements énergétiques amorcés et laissons-nous porter par cette vague sans combattre.

Respirons et lâchons-prise, je vous le dis: # ça va bien aller!




© 2018 Par Christine Deschênes - Tous droits réservés                 maternia.ca                                                                                       

  • Facebook - Grey Circle
  • Pinterest - Grey Circle