• Christine Deschênes

L'importance d'enseigner les extrasens aux enfants!

Mis à jour : 18 avr. 2019



Les enfants : superhéros des extrasens...


Les enfants qui sont nés dans les dernières années, plus précisément après 2012, ont profité lors de leur naissance d’un taux vibratoire terrestre plus élevé que ceux qui les ont précédés. Ce changement de vibration a permis à ces enfants d’avoir accès à plus d’informations disponibles que la plupart des adultes qu’ils côtoient. Ce sont des Êtres ayant une structure nouvelle et un ADN avec plus de branches. Au quotidien, cela signifie que plusieurs ont ou auront la capacité d’être clair-conscients, en plus d’avoir accès à une connaissance affinée du monde invisible, que leur connexion (intrication) avec les autres leur est évidente et que tous leurs extrasens sont ouverts. Ils accèdent à la cinquième dimension sans avoir à faire de transition comme plusieurs d’entre nous.

Avant de vous parler de la clair-conscience, j’aimerais vous expliquer ce que sont les extrasens. Vous connaissez tous et toutes les 5 sens enseignés : le goût, l’odorat, le toucher, l’ouïe et la vue. Mais qu’en est-il des extrasens? Il s’agit de la clair-audience, de la clair-vision, du clair-ressenti et de la clair-connaissance. Ces extrasens fonctionnent tels que tous les autres sens de l’être humain, plus un sens est utilisé, plus il se développe. Prenez l’exemple d’un sommelier : c’est son sens du goût perfectionné et peaufiné qu’il utilise au quotidien qui lui permet de dénoter des combinaisons de saveurs précises et parfois indétectables pour la plupart d’entre nous. Il a développé son goût de façon exponentielle à force de l’utiliser sur une base régulière, on pourrait dire que d’une certaine façon, il a « musclé » ce sens. Bien entendu, certaines personnes bénéficient d’un goût plus développé peu importe qu’ils fournissent des efforts ou non en ce sens, ce qui leur donnent une longueur d’avance avant même de s’engager dans la perfection de ce sens. Le même parallèle peut s’appliquer à un expert du parfum avec l’odorat ou encore à un(e) massothérapeute avec le toucher. Chaque sens peut se développer davantage si l’on y porte une attention particulière, mais reste, encore une fois, que certain(e)s auront besoin de moins d’efforts pour parvenir au même résultat.

Pour ce qui est de nos extrasens, le principe est similaire. Pour la majorité d’entre-nous qui a grandi sans utiliser ces extrasens et parfois sans même connaitre leur existence, cela peut sembler inaccessible et même ésotérique, alors que pour nos enfants (et pour ceux qui naîtront prochainement), ces extrasens font partie du quotidien. Ils sont nés et ont grandi en les développant au même titre que leurs 5 sens conventionnels.


Vous êtes curieux d’en savoir plus sur ce que sont les extrasens? Voici une description rapide de chacun d’entre eux pour vous éclairer sur le sujet :


Le clair-ressenti :




Le clair-ressenti est la capacité de sentir dans son corps physique (ou énergétique pour certains!) une information. Chaque émotion émise par l’être humain se ressent dans des endroits précis du corps. Par exemple, lorsque vous avez un gros chagrin votre gorge se resserre, puis avaler devient plus difficile. Si vous êtes anxieux, cela se loge dans votre ventre. Si vous avez peur ou êtes inquiets, c’est votre cœur et le centre de la poitrine qui réagissent. Les personnes claires sentientes ont la capacité de ressentir l’inconfort physique des gens dans leur propre corps. En prenant conscience de leur ressenti (sensation corporelle ou extra-corporelle), cela leur permet de capter comment se sent la ou les personnes avec qui ils sont en contact. Ils peuvent « capter » la vibration de l’énergie présente dans une pièce, la présence d’entité, etc. Le clair-ressenti transmet une information par les sensations physiques et énergétiques de la personne, le défi du clair sentient est de reconnaître les sensations qui sont les siennes de celles qui viennent de l’extérieur. Imaginer un clair sentient dans un groupe : il peut être bombardé d’informations dans son corps physique. Toutes ces perceptions peuvent être inconfortable, la personne aura souvent le réflexe de « sortir de son corps » pour ne pas sentir ou encore se coupera de son senti physique! Et si vous n’êtes pas entièrement dans votre corps, impossible que celui-ci fonctionne comme il faut au niveau de la concentration et de la dextérité… Cet extrasens est le plus commun chez les enfants.


La clair-vision ou clairvoyance :




La clair-vision est la capacité de se servir de son troisième œil (situé au centre du front à l’intérieur du crâne) pour recevoir des images, des films ou encore des mots. Elle permet aussi de voir la présence d'Être extrahumains dans son environnement. On l’appelle: l’écran intérieur. La personne clairvoyante croit parfois qu’elle a une imagination débordante et que son imaginaire n’arrête jamais. Les images reçues peuvent ressembler aux images créées par notre cerveau lorsque l’on imagine quelque chose. Au fil du temps, les clairvoyant(e)s arrivent à faire la différence entre les deux types d’images. Ces dernières ne se situent pas au même endroit et ne viennent pas de la même source, ce qui aide à départager les informations reçues de ce qui n’en est pas. Par exemple, dans votre quotidien, si vous voyez deux personnes devant vous qui dialoguent vous êtes rapidement en mesure de savoir si ces personnes sont réellement devant vous, si elles sont à la télévision ou sur un écran de cinéma. Vous comprenez la différence entre chacun de ces médiums. Lorsque votre clair-vision se perfectionne et devient très claire: il devient facile de départager les images qui se trouvent dans l’écran relié à votre troisième œil de celles qui proviennent d’une autre source. Imaginez que votre clair-vision est très ouvertes et que vous percevez de l’information à tous moments de la journée, nous pourrions comparer la chose à une télévision qui fonctionnerait sans cesse devant vous. Il devient alors difficile de se concentrer sans porter aussi attention à ce qui se passe sur cette télévision à laquelle vous faites face! Cet extrasens donne un défi de concentration supplémentaire aux gens chez qui il est particulièrement développé. Il est important d’apprendre aux enfants clairvoyants à fermer au besoin l’image de cet écran intérieur. Notez que la couleur associée à la clair-vision et la stimulant est le mauve. Votre enfant est-il attiré par cette couleur? Votre enfant a-t-il un ami imaginaire? Fait-il des rêves prémonitoires? Si oui, il est fort probable qu'il soit clairvoyant!


La clair-audition ou clairaudience :




La clairaudience est souvent mal perçue et moins connue comme phénomène. Il ne s’agit pas nécessairement de télépathie, mais cette dernière en fait partie. La télépathie est la capacité qu’ont deux personnes à communiquer par la pensée. Une personne pense à quelque chose et une autre reçoit le message à distance. Cela se passe la plupart du temps de façon inconsciente. Il nous est tous déjà arrivé d’avoir soudainement envie d’appeler quelqu’un. Une fois au téléphone avec cette personne, elle vous dit qu’elle pensait justement à vous et allait vous appeler! Hasard? Je dirais plutôt: télépathie inconsciente. Pour certains, cela se fait de façon consciente et la personne entend à distance son ami qui pense à l’appeler. Lorsque le téléphone sonne : elle sait déjà qui l’appelle! Mais la clair-audition ne s’arrête pas là. La personne clair-audiente peut, par exemple, entendre les pensées de tout le monde lorsqu’elle entre dans une pièce et est en contact direct avec des gens. Imaginez un enfant clair-audient en classe. Cet enfant capte les pensées de tous ces camarades de classe souvent sans s’en apercevoir. S’en résulte alors une fatigue mentale incroyable et parfois un diagnostic d’hyperactivité mentale. La difficulté avec la clair-audition est la même qu’avec les autres extrasens énumérés plus haut. C'est à dire que la personne aura possiblement de la difficulté à départager ses pensées de celles des autres et se les appropriera. Un indice que votre enfant est clair-audient: il répond aux questions que vous vous formulez intérieurement ou pose spontanément des questions sur le sujet auquel vous êtes en train de penser. Si la clair-audition est un sens prépondérant chez un enfant, il se peut que l’enfant manifeste avoir une petite voix intérieure qui le guide et qui se différencie de la sienne. Il se peut aussi que cet enfant ait la capacité de dialoguer avec toutes les parties de l’Être humain (ex: dialoguer avec l'âme de quelqu'un) et tous les Être extrahumains. Ce qui se passe lorsque vous êtes clair-audients: votre cerveau traduit les vibrations que vous captez en mots. L’information ambiante reçue peut ainsi se transmettre grâce à votre clair-audience.


La clair-connaissance :




La clair-connaissance est la capacité d’avoir accès à l’information disponible en tout temps et en tout lieu. Vous rencontrez quelqu’un : vous savez au premier contact quelle est l’histoire de cette personne, quelles sont ses blessures et quelles sont ses qualités. Vous avez simplement accès à l’information. Vous êtes à la recherche d’un spécialiste dans un domaine? Avant même d’avoir contacté qui que ce soit, vous savez déjà lequel appeler juste en lisant son nom. Toute l’information est disponible sans effort. Vous êtes massothérapeute et recevez un client: pas besoin de réfléchir à quelles manœuvres seront efficaces, vous connaissez déjà le travail à faire avant même que votre cerveau commence à y réfléchir. Rien à voir ici avec un égo trop proéminent comme certains pourraient le penser. Quelle est la difficulté avec cet extrasens? Si pour vous la réponse est claire : elle ne l’est pas nécessairement pour les autres. Si vous êtes un enfant et que vous êtes clair-connaissant, il vous sera difficile de comprendre les choix de votre entourage alors que vous savez qu’ils font fausse route. Vous ne comprendrez pas les décisions des autres et les remettrez en cause. Les relations amicales peuvent devenir problématiques chez l’enfant clair-connaissant puisqu’il se placera dans une position d’autorité ou de supériorité dans ses jeux, et ce, pour le bien de ses ami(e)s selon lui. Cela pourrait aussi le mener à développer un trouble d’opposition envers son entourage. Il sera alors important d’expliquer à l’enfant de respecter les autres malgré les différences d’opinions. Il faudra aussi mettre l’accent sur le fait que certaines personnes ont besoin de faire des erreurs et de mauvais choix puisque cela leur permet de faire un apprentissage de vie et de grandir et que c’est ce que ces personnes sont venues expérimenter sur terre. Leur choix est donc le bon pour eux. Beaucoup d’enfants qui ont accès à la clair-connaissance ont, de façon innée, une connaissance du fonctionnement de notre univers. Certains ont des souvenirs de vies passées (qui se passent de façon parallèle) et de leur famille de lumière d'origine. Ils peuvent se souvenir de l’endroit où ils étaient avant leur venue au monde ou encore peuvent décrire de façon très précise des événements qui ont eu lieu avant leur naissance. Ils ne peuvent expliquer cette connaissance qui fait partie d’eux au quotidien de façon innée.


Dans notre réalité :


Qu’on le veuille ou non, ces extrasens font partie de la réalité de nos enfants, mais malheureusement personne (ou presque) ne leur enseigne leur existence et leur fonctionnement. Rares sont les enfants à qui l’on permet d’expérimenter et d’apprendre à se servir de ces capacités extraordinaires. Cette réalité provoque inévitablement des réactions chez l’enfant :


Premièrement, l’enfant peut choisir de mettre de côté ses extrasens et de ne plus s’en servir. Comme les enfants apprennent souvent en imitant, lorsqu’ils se rendent compte que leur entourage n’utilise pas ou peu leurs extrasens, ils commencent à ne plus s’en servir eux aussi en pensant que cela est inutile. Leur raisonnement est justifiable : si les adultes de mon entourage ne les utilisent pas, ce doit être parce que cela est complètement inutile! Cette possibilité est de moins en moins envisageable. Avec tous les changements en cours qui affecte la vibration terrestre ainsi que celle de son champ magnétique, cette option n’en sera bientôt plus une. La dissociation entre le corps physique et le corps émotionnel relié aux extrasens ne sera plus possible à partir de 2020. Nos enfants devront donc trouver une autre alternative et du même coup, les adultes aussi! Cela marquera l’arrivée de plusieurs dans la cinquième dimension.


Deuxième possibilité, au lieu de fermer ces extrasens, l’enfant les garde tous ouverts parce qu’il est conscient que cela lui est nécessaire pour survivre sur terre et qu'il n'aura bientôt plus le choix de s'en servir de toute façon. (Il est beaucoup plus simple de les garder ouverts, que de tenter d’y reconnecter à l’âge adulte! Ces nouveaux enfants sont définitivement bien futés!) Le désavantage de cela, c’est que lorsque l’on garde tous nos extrasens ouverts et que l’on ne comprend pas les sensations présentes en nous, les messages et les images perçues, cela peut créer de l’anxiété, de l’incompréhension, parfois de la peur et un sentiment d’être différent chez l’enfant. Les enfants ouverts captent tout et gardent parfois le tout dans leur corps ne sachant trop que faire avec ces données. Ils en viennent souvent à vivre ce que leur entourage vit. Ne sachant plus quelle information lui est utile et laquelle ne les pas, laquelle lui appartient et laquelle ne lui appartient pas, l’enfant devient frustré contre ses sens. Ne sachant pas comment les interpréter et les utiliser, ces extrasens ne sont que dérangeants pour lui… Différents symptômes sont alors à prévoir : maux de ventre fréquents, étourdissements, nausées, palpitations,TDA-TDAH, dyspraxie de toutes sortes, problème de motricité et développement moteur, etc. Reconnaissez-vous votre enfant? Beaucoup d’enfants vivent présentement ceci.


Une troisième possibilité leur est offerte lorsque l’on offre un accompagnement à l’enfant. Je parle ici d’expliquer dans un premier lieu ce que sont les extrasens à l’enfant, puis de l’amener à les sentir, à les expérimenter et pour terminer à les contrôler pour mieux s’en servir. Il faut donner l’occasion à l’enfant d’explorer, de voir le tout d’une façon positive. Lui donner l’occasion de côtoyer des gens qui s’en servent pour qu’ils puissent apprendre par observation et par imitation. Plus l’enseignement commence tôt, plus l’enfant pourra en bénéficier. Lorsque tous les sens sont ouverts et intégrés au quotidien de l’enfant, il devient clair-conscient. Il peut avoir accès à toutes les dimensions en même temps et naviguer d’une à l’autre avec facilité. Tous ses extrasens deviennent accessibles et utiles.


Conclusion:



Être clair-conscient c’est vivre dans la pleine conscience exposant 10! On devient plus calme, plus serein, plus empathique et surtout, on se sent bien, confiant et connecté à la magie de l’univers. Préparez-vous à être bousculé par cette génération d’Être lumineux. Ces enfants sont là pour nous faire progresser nous aussi! Si vos extra-sens dorment depuis longtemps : il est temps de les éveillés. Le moment est venu de prendre de l’expansion, de sortir de votre zone de confort et d’apprendre à vous servir de vos extrasens…


Vous ressentez le besoin d’être accompagné dans votre cheminement ou encore de faire accompagner votre enfant? Il me fera plaisir de mettre mon expertise à votre service. Pour en savoir plus, consulter le www.maternia.ca.


Christine


P.S. Une conférence sur le sujet aura lieu le 28 avril 2019 de 18h45 à 20h45


Lire aussi l’article : Les enfants lumières


Crédit pour la première photo: Sophie Deschamps photographe.

471 vues

© 2018 Par Christine Deschênes - Tous droits réservés                 maternia.ca                                                                                       

  • Facebook - Grey Circle
  • Pinterest - Grey Circle