• Christine Deschênes

La naissance vue d'un 3ième œil...

Mis à jour : 18 févr. 2019

La grossesse et la naissance d’un enfant sont des phénomènes aussi complexes que prodigieux. Depuis le début des temps, l’homme se questionne et étudie ces miracles de la vie. Si nos ancêtres reconnaissaient le caractère sacré de la reproduction, de la grossesse et de la naissance, il en est généralement autrement aujourd’hui dans notre civilisation occidentale. Depuis la mise en place de la société occidentale, notre façon d’aborder le processus de naissance a changé radicalement. La maternité a en effet perdu sa dimension sacrée qui, pourtant, devrait être au premier plan lorsqu’on parle d’accueillir un enfant. Depuis une centaine d’années, la science a fait des découvertes et des percées incroyables dans le domaine de la périnatalité. Les avancées médicales en lien avec l’accouchement ont permis de sauver des vies. Les découvertes scientifiques quant à elle, nous ont permis de bien comprendre les phénomènes physiques et hormonaux de toutes les étapes de la reproduction ainsi que de peaufiner les techniques a utilisées en salle d’accouchement ou en maison de naissances. Les cours de préparations à la naissance ont évolué de façon à offrir aux couples bien plus que des conseils pour l’arrivée de bébé. Ils permettent aux futurs parents d'acquérir une connaissance de base du phénomène physiologique et hormonal de la naissance en leur permettant de mieux comprendre les étapes à venir. Dans les dernières années, plusieurs ont commencé à décrier la trop grande médicalisation des accouchements et le taux (toujours à la hausse) inacceptable de césarienne. Un retour vers une grossesse et une naissance plus naturelle est d’ailleurs exigé haut et fort par plusieurs femmes et plusieurs organismes.


Mais qu’en est-il de la dimension sacrée? La modernité, la science et la médecine sont un atout indescriptible dans tout le processus de naissance. Elles nous permettent de sauver des vies j’en conviens, mais leur champ d’action a aussi des limites. Chaque grossesse et chaque naissance amènent (de surcroît aux changements physiques, hormonaux et psychologiques) un processus de changements énergétique et spirituel auxquels nous devrions tenir compte. Alors que la majorité d’entre nous se prépare à l’arrivée d’un enfant, je considère que chaque futur parent devrait plutôt se préparer à accueillir et à accompagner une âme dans son processus d’incarnation. Cela nécessite de voir plus large et de prendre conscience de l’invisible à l’œil nu.


Dans les dernières années, j’ai eu le privilège d’accompagner des couples à la naissance, mais aussi des âmes à naître. Au fil du temps, mes perceptions extra-sensorielles se sont affinées, ce qui me permet maintenant d’avoir la chance de voir la naissance sous un angle complètement différent. Pour vous donner une idée de ce qui se passe sur d’autres plans, du caractère sacré d’une naissance et de la grandeur du phénomène, j’ai choisi de vous partager ce qui s'est passé pour une âme le jour de sa naissance, donc de son incarnation terrestre. C’est en espérant créer un nouvel engouement pour des naissances en pleine conscience et attirer l’attention des futurs parents et des intervenant(e)s vers l’importance d’aborder la naissance sous toutes ses formes que je vous partage ce récit d’une naissance vue de mon troisième œil.


La naissance vue d’un troisième œil :


Le jour de la naissance, avant même que le travail physique débute et que la future maman ressente les premières contractions, la vibration du champ énergétique de la mère et de l’enfant augmente et change de fréquence. Un pont entre les différentes dimensions (mondes) s’ouvre temporairement jusqu’à ce que l’âme soit fixée à son corps physique. L’âme se fixant au corps lors du premier souffle et le pont disparaissant habituellement dans les minutes qui suivent…


Pour l’histoire de naissance racontée ici, bébé (ou l’âme à venir : c’est selon votre préférence!) était très calme face à ce qui allait arriver, sachant très bien que ce ne serait pas une naissance facile. Sa mère ayant une peur incommensurable de l’accouchement, il était clair que cette peur prenait beaucoup de place et que cela en laisserait très peu pour permettre à son corps de s’ouvrir et laisser la naissance se faire par voie basse. Depuis le début de mon suivi avec ce couple, je me doutais que l’accouchement se terminerait en césarienne. Depuis des semaines, bébé aussi en est conscient, mais peu affecté. Il sait depuis longtemps que c’est une possibilité, et malgré tous les bémols d’une telle naissance, il reste calme et serein. Il est venu soutenir sa mère dans son cheminement et il accepte de se prêter au jeu. Bien entendu, ce type de naissance apportera chez lui des défis, mais pour l’instant, il est encore connecté à la source et clair-conscient. Il va bien.


À 12h40 le jour de sa naissance, nous sommes en salle d’accouchement. Soudain, je vois bébé qui fait ses au revoir à sa famille de lumière. Certains diraient plutôt à sa famille d’âme. Je vois bébé assis au centre d’un cercle, encerclé par sa famille de lumière et en posture de méditation. Il écoute les recommandations et les conseils de chacun. Lorsque tout a été dit, tous les membres de sa famille s’assoient avec lui pour méditer en attendant la suite... Il est 13h10. L’obstétricien de garde décide de faire passer une échographie à la maman pour vérifier la position de bébé qui semble mal placée avant d'induire le travail. L’échographie confirme qu’il est en position transverse et qu’une naissance par voie vaginale n’est pas envisageable. Je le questionne à ce sujet: il me répond qu’il ne veut pas se placer tête en bas pour respecter les besoins de sa mère face à l'accouchement et qu’il est en paix avec cela. Il me répond et dialogue avec moi toujours installé en posture de méditation entouré de sa famille divine. Sa vibration est belle et lumineuse, il connait sa mission et accepte de se prêter à ce qui viendra. À 13h35 la scène est toujours la même. De notre côté, nous attendons la décision du personnel médical. Pendant cette attente, un canal de lumière apparait sous le cercle formé par l’âme qui s’incarnera dans les prochaines heures et sa famille de lumière. La décision tombe, la césarienne se prépare. Les guides qui accompagneront bébé dans son incarnation terrestre arrivent. À 17h24, bébé commence à descendre vers la terre dans le canal de lumière avec ses guides. À 18h30, je vois bébé qui se lève, debout, il salut les membres de sa famille et les embrassent. Au même instant, de façon simultanée, il est encore assis et en train de descendre dans le canal de lumière avec ses guides. Deux réalités parallèles : avec sa famille de lumière dans une et descendant avec ses guides dans l’autre. Ma cliente et son conjoint partent pour la salle d'opération en vue de la césarienne à 19h20. Le canal de lumière se transforme alors en vortex qui condense la vibration de bébé pour l’harmoniser à l’énergie terrestre. Bébé descend par ce vortex qui se transforme en fil d’argent prêt pour la naissance imminente. Certains des guides présents lors de sa descente dans le tunnel de lumière l’accompagneront et resteront présents à ses côtés pour une période de sa vie…

Je vois bébé qui flotte encore, une partie étant dans son corps physique, donc aussi dans celui de sa mère, et une partie autour des deux corps en attendant que le cordon d’argent qui relie l’âme au corps physique se fixe. Il est 19h40, je sens bébé qui panique pendant que sa vibration descend et s’ajuste à celle de la terre. J’ai des palpitations comme clair-ressenties. À 19h43 je sursaute et me questionne sur ce qui se passe. Est-il né? Je décide d’entrer en communication directe avec bébé pour voir s'il a besoin de mon aide. Comme je suis seule dans la chambre alors que tout le monde est en salle d’opération, j’ai tout le loisir de prendre le temps d'ouvrir un dialogue. Je vois que bébé n’est finalement pas encore né, mais qu’il est maintenant fixé dans son corps d’humain d’où sa panique. Nous parlons ensemble de la transition qu’il est en train de vivre, de l’ajustement nécessaire et que tout sera OK. Je lui propose de l’accompagner puisqu’il n’a plus accès à sa famille de lumière. En l’accompagnant dans sa familiarisation avec sa nouvelle réalité, je me sens soudainement étourdie physiquement, mais je sais que je suis encore avec bébé dans un autre plan spatio-temporel. Je vois bébé qui se déconnecte d’une partie de lui. Il devient mou et inerte au niveau de sa conscience. À 19h50 je prends spontanément une grande inspiration. Comme si je venais de prendre ma première respiration à vie! Bébé est né j'en suis certaine. Je sens à distance les palpitations cardiaques de bébé. Il pleure et ses guides le calment. Puis vers 20h07, je ressens une grande fatigue de la part de bébé. Comme si ce grand voyage venait de vider toutes ses réserves d’énergies! Il lui reste encore à s’acclimater à sa nouvelle réalité. Lentement, mais sûrement.


Au retour des parents dans la chambre, je reçois la confirmation que la naissance a eu lieu à 19h48 (heure de la salle d’opération alors que je me fie pour ma part à mon téléphone…) et que bébé a souffert de palpitations cardiaques à la suite à sa naissance. Je me dis que je suis choyée d’avoir accompagné cette âme à naître! Bienvenue sur terre. 😊 *


*J’ai choisi de faire ici le récit d’une naissance où bébé va bien et accepte le scénario proposé. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Certaines âmes auraient besoin qu’on les accompagne et les accueille dans la totalité de leur être. Qu’on les écoute et entame un dialogue bien avant l'accouchement. La naissance n’est pas qu’un processus physique, c’est l’incarnation d’une âme qui a des besoins. C’est tout un tas de changement sur le plan énergétique de l’être sans oublier sa dimension sacrée et tout ce qui a lieu sur les plans invisibles. Nous devons cesser de voir le processus de naissance de façon compartimentée et nous ouvrir à ce quelque chose de grand et de magnifique qui nous dépasse tous : la dimension sacrée de la naissance!



Christine

683 vues1 commentaire

© 2018 Par Christine Deschênes - Tous droits réservés                 maternia.ca                                                                                       

  • Facebook - Grey Circle
  • Pinterest - Grey Circle